STREETS OF PHILADELPHIA PAROLES TRADUCTION - BRUCE SPRINGSTEEN

Paroles originales

I was bruised and battered, I couldn't tell what I felt.
I was unrecognizable to myself.
I saw my reflection in a window, I didn't know my own face.
Oh brother are you gonna leave me wastin' away
On the Streets of Philadelphia.

I was bruised and battered, I couldn't tell what I felt.
I was unrecognizable to myself.
I saw my reflection in a window, I didn't know my own face.
Oh brother are you gonna leave me wastin' away
On the Streets of Philadelphia.

I walked the avenue, 'til my legs felt like stone,
I heard the voices of friends vanished and gone,
At night I could hear the blood in my veins,
Black and whispering as the rain,
On the Streets of Philadelphia.

I walked the avenue, 'til my legs felt like stone,
I heard the voices of friends vanished and gone,
At night I could hear the blood in my veins,
Black and whispering as the rain,
On the Streets of Philadelphia.

Ain't no angel gonna greet me.
It's just you and I my friend.
My clothes don't fit me no more,
I walked a thousand miles
Just to slip this skin.

Ain't no angel gonna greet me.
It's just you and I my friend.
My clothes don't fit me no more,
I walked a thousand miles
Just to slip this skin.

The night has fallen, I'm lyin' awake,
I can feel myself fading away,
So receive me brother with your faithless kiss,
Or will we leave each other alone like this
On the Streets of Philadelphia

The night has fallen, I'm lyin' awake,
I can feel myself fading away,
So receive me brother with your faithless kiss,
Or will we leave each other alone like this
On the Streets of Philadelphia

je suis meurtri, je ne pouvais pas dire ce que je ressentais.
J'étais méconnaissable pour moi-même.
J'ai vu mon reflet dans une fenêtre, je ne connais pas mon propre visage.
Oh frère que tu vas me laisser Wastin loin
Dans les rues de Philadelphie. Je suis meurtri, je ne pouvais pas dire ce que je ressentais.
J'étais méconnaissable pour moi-même.
J'ai vu mon reflet dans une fenêtre, je ne sais pas mon propre visage.
Oh frère que tu vas me laisser Wastin loin
dans les rues de Philadelphie.

je suis l'avenue, 'til mes jambes étaient comme de la pierre,
J'ai entendu les voix des amis ont disparu et ont disparu,
La nuit, je pouvais entendre le sang dans mes veines,
Noir et chuchotant comme la pluie,
Dans les rues de Philadelphie. Je suis l'avenue, 'til mes jambes étaient comme de la pierre, Photos, j'ai entendu les voix des amis ont disparu et ont disparu,
La nuit je pouvais entendre le sang dans mes veines, Photos noir et chuchotant comme la pluie,
dans les rues de Philadelphie.

N'est-ce pas pas un ange va me saluer.
C'est juste toi et moi mon ami.
Mes vêtements ne me vont pas plus,
Je suis un millier de miles Photos Juste pour glisser cette peau. N'est-ce pas pas un ange va me saluer.
C'est juste toi et moi mon ami.
Mes vêtements ne me vont pas plus,
je marchais d'un millier de miles
juste à glisser cette peau.

La nuit est tombée, je mens pas éveillé,
Je peux me sentir s'évanouir,
Donc me recevoir avec votre frère baiser infidèle,
Ou allons-nous laisser l'autre seul comme ce
Dans les rues de Philadelphie La nuit a l'automnefr, je mens pas éveillé,
je peux me sentir s'évanouir, So me recevoir avec votre frère baiser infidèle, Photos, ou allons-nous laisser l'autre seul comme ce
dans les rues de Philadelphia